Top sellers

Produits de soins 

  • Produits anti-mouches
    Produits anti-mouches

    NULL

  • Soin des sabots et des membres
    Soin des sabots et des...
    NULL
  • Produits contre la dermite estivale ou gale d'été
    Produits contre la...
  • les produits pour la toux et les problèmes de respiration
    les produits pour la...

    Les problèmes de toux peuvent etre fréquents chez les chevaux  

    Poussière , asthme , allergies , les chevaux   ont les memes problèmes que les humains  

    Apés avoir éliminé , avec votre vétérinaire , les problèmes pouvant aggraver la toux , nous vous proposons des produits 

    complémentaires pouvant améliorer et supprimer la toux chez votre cheval 

    Nous privilégions les  produits naturels  trés souvent a base de plantes  

  • Comportement et stress
    Comportement et stress

    NULL

  • Appareil locomoteur
    Appareil locomoteur
    L'APPAREIL LOCOMOTEUR Il faut savoir qu'un cheval est particulièrement vulnérable au cours de ses 3 premières années, période où le cartilage est encore modulable et connaît un rythme de production ou de destruction assez important, et passé 14 ans, âge où la destruction du cartilage est supérieur au niveau de production et ou les tissus sont moins élastiques. Néanmoins quelque soit l'âge et le niveau d'entraînement, la fatigue et la compétition sont à l'origine de l'usure et de lésions des cartilages articulaires. Les affections des articulations sont une des causes principales de boiterie chez le cheval de sport mais aussi de loisir même si les causes n'en sont pas les mêmes. La vulnérabilité de l'appareil locomoteur est dû au compromis obligatoire mobilité/robustesse. C' est pourquoi la disponibilité et l'apport de substances réparant les conséquences des chocs répétés ou des phases de ralentissement (âge, nutrition défaillante, maladies) , sont indispensables . Comme tous les autres tissus, les ligaments, les cartilages, les os ainsi que la synovie doivent être régénérés en continu, mais l'approvisionnement en substances nécessaires n'est pas aisé et cela à cause de la mauvaise vascularisation de ces éléments. Il convient donc de limiter l'usure des cartilages articulaires par : * un entraînement progressif et adapté à l'âge du cheval * un soin approprié au niveau des pieds (ferrure) * une bonne alimentation une supplémentation nutritionnelle adaptée en fonction du travail à fournir par le cheval. On sait q'une surcharge de travail peut être préjudiciable au bon fonctionnement des articulations, mais à moindre échelle il ne faut pas oublier qu' une carence de charge peut l'être aussi, l'effet de pompe provoqué par la marche au pas permettant l'élimination des déchets et l'absorption des substances nutritives. Pour éviter la douleur les chevaux souffrant de problèmes articulaires auront tendance à moins se mouvoir, et à ne plus faire fonctionner cette pompe. C'est pourquoi il est souvent nécessaire de contenir l'inflammation de façon à assurer quand même un travail minimal. Le Sulfate de Glucosamine et de Chondroitine sont des éléments fondamentaux du cartilage qui permettent d'en limiter le vieillissement et d'en assurer l'élasticité. Ils sont capables de retarder, de prévenir ou de réparer tout out partie des lésions chondro-osseuses qui structurent l'arthrose. GLUCOSAMINES ET CHONDROITINES Les glucosamines et les chondroitines stimulent la formation du liquide synovial aussi bien que de cartilage. Pour ce qui est du cartilage , les glucosamines sont à la fois composant et stimulus. Elles rentrent en effet pour partie dans la structure d'un tissu de type non collagène qui assure flexibilité et compressibilité et que l'on retrouve dans les cartilages et la synovie. M.S.M Le Soufre est l'un des minéraux les plus importants, présent dans plus de 140 sortes de cellules, dont les tissus conjonctifs, les pieds, les tendons, le cartilage, les os, le sang, les poumons et la peau, ayant un rôle important dans le maintien des défenses de l'organisme comme dans le cas de lésions tendineuses ou articulaires. LES ACIDES GRAS Les Acides Gras Essentiels ( Oméga 3 ) qui ne sont pas synthétisés par l'organisme contribuent eux entre autre à l'intégrité de la membrane synoviale.
  • Préparation à l'effort et récupération
    Préparation à l'effort...
  • Produits nettoyants avec ou sans eau
    Produits nettoyants...
    NULL
  • Produits lustrants démêlants et brillants pour crinière
    Produits lustrants...
    NULL
  • Traitement de la gale de boue
    Traitement de la gale...
    La dermatophilose atteint surtout le bas des membres, en particulier le creux des paturons, mais peut également affecter la ligne du dessus (dos et croupe) sur les chevaux vivant au pré. La région affectée est dépilée, enflammée (la peau apparaît rouge au niveau des balzanes), suintante, avec formation de croûtes, douloureuse, mais sans forcément de démangeaisons. Lors d’atteinte du paturon, le bas des membres peut être engorgé. En général, le cheval ne boite pas, mais une gêne locomotrice peut être observée, du fait de la douleur locale. Les symptômes et le contexte environnemental sont assez caractéristiques. Toutefois la dermatophilose ne doit pas être confondue avec d’autres dermatoses : La véritable gale du pied, due à un acarien : Chorioptes equi, qui est plus rare. La dermatose chronique des membres des chevaux de trait (« pattes à jus », « eaux aux jambes », et autres appellations locales …) : eczéma suintant indépendant de la présence de boue. Il existe une prédisposition génétique dans certaines races et certaines lignées. A la longue, la peau s’épaissit dans la région atteinte. La teigne Les poux : généralement sur tout le corps, poils ébouriffés, démangeaisons marquées. Le diagnostic de certitude pourra être établi à l’aide d’examens de laboratoire à partir d’un raclage de la zone atteinte ou d’un prélèvement de poils en périphérie des lésions. Lors d’engorgement des membres ou de gêne locomotrice, il faut également envisager un problème circulatoire, ou une affection de l’appareil locomoteur (tendinite, entorse, etc…). Pour être efficace, le traitement doit tout d’abord supprimer la cause, c’est à dire l’humidité permanente sur le bas des membres (sur les chevaux atteints, surtout ne pas placer de bandes de repos après une douche !). Ensuite on cherchera à éliminer la bactérie. Rentrer le cheval au box, s’il est en permanence au pré. Tondre le bas des membres, pour empêcher les poils de maintenir l’humidité. Après le travail, nettoyer soigneusement les régions atteintes à l’aide d’un savon antiseptique, rincer puis sécher parfaitement (avec un sèche cheveux), et recouvrir d’une pommade grasse antiseptique (vaseline soufrée, ou autres préparations commerciales). Protéger le pli du paturon de l’humidité pendant le travail, en le recouvrant de vaseline soufrée, par exemple.
  • Amelioration de la fonction hépatique
    Amelioration de la...

No products

To be determined Shipping
0,00 € Total

Check out